SIMUP : service interprofessionnel de Médecine du Travail des Unions Patronales d'Haluin, de Comines et de Wervicq

Le décret n°2012-135 du 30 janvier 2012 a réformé en profondeur le dispositif de la surveillance médicale renforcée. En effet des modifications sont apparues dans la classification des salariés , la périodicité et la nature des examens.

Le médecin du travail exerce une surveillance médicale renforcée à l’égard de certains salariés en raison :

smr

de leur situation personnelle

  • Travailleurs âgés de moins de 18 ans
  • Travailleurs handicapés
  • Les femmes enceintes

d'une exposition à un risque professionnel

  • A l’amiante ;
  • Aux rayonnements ionisants ;
  • Au plomb dans les conditions prévues à l’article R. 4412-160 ;
  • Au risque hyperbare ;
  • Au bruit dans les conditions prévues au 2° de l’article R. 4434-7 ;
  • Aux vibrations dans les conditions prévues à l’article R. 4443-2 ;
  • Aux agents biologiques des groupes 3 et 4 ;
  • Aux agents cancérogènes, mutagènes ou toxiques pour la reproduction de catégories 1 et 2 ;