qui sommes nous?

historique

Médecine d’usine dès sa création, le 5 décembre 1944, le SIM’UP présidé par Patrick Vandamme et dirigé par Hervé Morel, oeuvre chaque jour au maintien et à l’amélioration de l’état de santé physique et morale des salariés des entreprises de la Métropole Lilloise.

Grâce au SIM’UP, vous avez ainsi l’assurance de bénéficier d’une longue et riche expérience au profit de la prévention !

Pour assurer sa culture de proximité avec les entreprises et leurs salariés, le SIM’UP dispose de centres fixes et de centres en entreprises sur son territoire de compétence (le versant Nord Est de la Métropole Lilloise).

Au-delà du suivi médical adapté à chaque salarié, les équipes conseillent et accompagnent les entreprises de toute taille et de tout secteur dans leurs démarches de prévention des risques professionnels et d’amélioration des conditions de travail.

Aujourd’hui, la qualité du Service est reconnue par l’agrément délivrée par la DIRECCTE pour une durée de 5 ans.

code du travail

Tout employeur, à partir de son premier salarié, a l’obligation d’adhérer à un Service de Santé au Travail, quelles que soient la nature et la durée du contrat de travail. (Article R.4621-1 à R.4624-50 du Code du Travail)

Cette adhésion fait partie des mesures primordiales pour préserver la sécurité et la santé de vos salariés. En négligeant cette obligation légale, vous engagez votre responsabilité.

Cliquez pour agrandir

notre territoire

Fixé par les services de la DIRECCTE, au regard, notamment de ses forces médicales, le territoire de compétence du SIM’UP s’étend sur le secteur Nord-Est de la métropole lilloise.

nos missions

Les Services de Santé au Travail...

Conduisent les actions de santé au travail, dans le but de préserver la santé physique et mentale des travailleurs tout au long de leur parcours professionnel.

Assurent la surveillance de l’état de santé des travailleurs en fonction des risques concernant leur sécurité et leur santé au travail, de la pénibilité au travail et de leur âge.

Conseillent les employeurs, les salariés et leurs représentants sur les dispositions et mesures nécessaires afin :

•D’éviter ou de diminuer les risques professionnels

•D’améliorer les conditions de travail

•De prévenir la consommation d’alcool et de drogue sur le lieu de travail

•De prévenir le harcèlement sexuel ou moral

•De prévenir ou de réduire la pénibilité au travail et la désinsertion professionnelle et de contribuer au maintien dans l’emploi des travailleurs.

Participent au suivi et contribuent à la traçabilité des expositions professionnelles et à la veille sanitaire.